Le classement énergétique permet aux consommateurs de mieux comparer les biens entre eux.
Vidéogramme sur l'avantage à installer une chaudières à condensation
Les chaudières à condensation
Vidéogramme sur l'avantage de l'isolation des fenêtres de votre domicile
L'isolation des fenêtres
Vidéogramme sur l'avantage de l'isolation des murs pour améliorer les économies d'énergie
L'isolation des murs
Vidéogramme sur l'avantage de l'isolation des combles pour améliorer les économies d'énergie
L'isolation des combles
Vidéogramme sur l'avantage de l'utilisation du chauffage au bois
Le chauffage bois
Vidéogramme sur l'avantage de l'utilisation d'une pompe à chaleur
Les pompes à chaleur
Le solaire thermique
Le solaire thermique
Vidéogramme sur les possibilités d'économie d'énergie avec une offre globale
Economie d'énergie : Offre globale
« »
Accueil
Mentions Légales
Contact

La consommation énergétique (1/2)

Le classement énergétique

hpette donnée est approximative, mais il faut savoir qu’un bien sur deux obtient un classement E, F ou G visible sur l’étiquette énergétique. Après un bilan énergétique, le classement en E est tout à fait cohérent, car celui-ci correspond à la moyenne française.

Illustration de la carte de France dont  la  moyenne des habitations sont classés E sur l'échelle des énergies d'un DPE

Quand le gaz part...

hpepuis le 1er Janvier 2011, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) détermine le classement énergétique et son information doit être communiquée dès la parution de l’annonce de la vente de l’habitation.

Le diagnostic de performance énergétique existe depuis le mois de novembre 2006 pour la vente et le mois de juillet 2007 pour la location. En France, comme dans d'autres pays européens, ces mesures résultent d'une directive européenne et du protocole de Kyoto prévoyant une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Sept lettres sur une étiquette

hpe classement énergétique est extrait du diagnostic de performance énergétique. Cette nouvelle information permet aux consommateurs de mieux comparer les biens entre eux. En effet, la situation géographique, le prix et le classement énergie sont déterminants dans le choix d'une habitation.

Le DPE est un document à valeur officielle. Il présente la consommation d'énergie d'un bâtiment. Son classement de A à G permet de comparer objectivement ces résultats.

Un ouvrier avec un haut parleur prsenten une étiquette énergetique

Energie primaire

hp’étiquette « énergie » exprime la consommation d'énergie primaire d’une habitation. Il ne faut pas confondre l'énergie « primaire » et l'énergie « finale » (celle qui est indiquée sur votre facture). L'énergie primaire produite à l'origine du réseau tient compte des pertes liées à son transport. Selon l’énergie (électricité, gaz, fuel…) un facteur de conversion est appliqué pour transformer l’énergie finale en énergie primaire. En France, le gaz et le fioul ont un coefficient de « 1 ». En revanche, le coefficient de l'électricité et de « 2,58 ». Chaque pays d'Europe possède un coefficient différent.

Il est parfois nécessaire de demander à un diagnostiqueur d'expliquer la comparaison de la facture et le diagnostic de performance énergétique.

Diagnostic de Performance Energétique

hpes modalités d'établissement et le contenu du DPE sont réglementés. La surface, l'orientation, les murs, les fenêtres, les matériaux, etc. du bâtiment ou du logement sont décrits dans le Diagnostic de Performance Energétique. Ce document précise également le type de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation. Le DPE fait mention, selon le cas, des quantités d'énergie « consommée » (facture) ou de la consommation d'énergie « estimée » pour une utilisation standard du bâtiment ou du logement.

Il existe deux étiquettes à sept classes de la lettre A à la lettre G. La lettre A correspond à la meilleure performance et la G correspond à la plus mauvaise.

La première étiquette indique la consommation d'énergie primaire. Les couleurs s'harmonisent de la couleur verte à la couleur rouge en passant par la couleur jaune.

La deuxième étiquette, nommée climat, indique l'émission de la quantité de gaz à effet de serre. La couleur utilisée est un dégradé de violet. La couleur la plus pâle indique une faible émission.

une étiquette énergie primaire à côte d'une étiquette émission gaz à effet de serre
bouton retour
page 1
page 2
bouton avance
RGE, en savoir plus...